La co-production 

Écrire sa vie est un projet parfois intimidant, parfois tentaculaire, et toujours ambitieux. Il s'agit bel et bien d'une aventure! Pourquoi se faire aider? Pour bénéficier d’une méthodologie garantissant l’aboutissement de l’ouvrage.

Découvrez ci-dessous le processus décliné de A à Z.

Le premier contact est primordial.
Voyons-nous, si vous le souhaitez, dans un café ou un parc à proximité de chez vous. Un endroit neutre et calme. Cette rencontre n’engage à rien, elle est gratuite. Elle permet de faire connaissance, vous assurer que vous êtes à l’aise. Vous m'exposez à cette occasion les grandes lignes du récit que vous souhaitez livrer. J'évalue ainsi le travail à venir et vous fais parvenir un devis et un contrat formalisé.

La première séance de travail est clé : cette fois, je me déplace chez vous (ou toujours dans un café si vous préférez). Là, nous définissons les caractéristiques du récit: son mode d'énonciation, sa tonalité, le type de relation avec votre lectorat. Et la moisson des souvenirs commence ! Je vous enregistre, ce qui me permet d'être toute à vous pendant ce moment précieux et de ne pas en "perdre une miette".

De retour à mon bureau, je travaille sur un premier jet: "le galop d’essai". Il devra être critiqué et commenté: je cernerai ainsi vos attentes. Je vous l'envoie par courriel ou par la poste, à votre convenance. 

Cinq ou six rendez-vous, de deux heures d’écoute, sont généralement nécessaires pour collecter le récit d’une vie complète. Vous saurez peut-être exactement par quoi commencer et quels faits relater. Dans le cas contraire, je vous questionnerai pour baliser nos échanges. Qu’il s’agisse de vos souvenirs d’enfant, un épisode clé de votre adolescence, l’arrivée d’un bébé, la création d'une entreprise ou la gestion d’un échec, je vous interrogerai sur vos émotions, votre ressenti à l’époque des faits, mis en regard de votre perception actuelle. Comment cet événement a influencé votre vie ? Vos valeurs ?

Au fil de nos rencontres, je vous envoie les chapitres. Vous voyez l'ouvrage s'étoffer à mesure de vos témoignages. Je vous fais également parvenir mes factures, ce qui vous permet d'échelonner les règlements (aucun ouvrage n'est réglé dans son intégralité en une fois, ni au début ni à la fin). Vous avez ainsi la possibilité de mettre un terme au projet, quelle que soit la raison, à tout moment, sans engager de dépenses supplémentaires. 

Vous fournissez la matière première : vos souvenirs, vos anecdotes. Je la façonne en chapitres, jusqu'à l'aboutissement d'un livre.

C’est votre nom qui figurera sur la page de couverture
(le mien : seulement si vous le souhaitez et au dos, sous cette forme : « propos recueillis par … »). Vous vous laissez aller à évoquer vos souvenirs ou vos idées, libéré·e des contraintes de la communication écrite. Charge à moi de structurer, condenser, résumer, sublimer... et faire vivre vos mots, faire palpiter vos émotions ! Il m’incombe de proposer le bon vocabulaire, les tournures adéquates pour retranscrire votre vécu, rendre palpables vos joies comme vos colères.

Les albums, photos de famille, lettres et objets sont les bienvenus. Certains auront une valeur illustrative au sein du livre, si vous le souhaitez : une belle occasion de leur offrir une double immortalité.

Quelles sont les possibilités de finition du livre ?


À vous de choisir si vous désirez ou non intégrer des images au récit, au fil des pages ou dans un livret dédié au centre de l’ouvrage. Cela a un impact sur la tonalité du papier, sur son grammage. Donc sur son prix. 

Je vous conseille sur ces questions esthétiques et me charge de la mise en page. 

Quant à la couverture, nous définissons ensemble son fini : photographie ou non, verni brillant ou mat, reliure simple ou cuir, etc. La liste n’est pas exhaustive : tout est possible ou presque. 

Un devis vous est remis avant le lancement de la production. Rien n’est enclenché sans votre consentement. 

Comment se déroule l’impression finale ?

Je joue les intermédiaires entre l’imprimeur et vous. En revanche, je ne prends pas de commission pour l’impression : vous recevez directement le devis et la facture du prestataire. Je me déplace le jour de la fabrication afin de m’assurer que tout est conforme à vos souhaits. Vous pouvez m’y accompagner pour voir naître, enfin, « l’objet-livre ». VOTRE livre !

"J'ai déjà un manuscrit..."

Dans ce cas, la méthodologie est différente. Nous nous rencontrons tout de même, au moins une fois, afin que je puisse cerner vos attentes. Je travaille sur vos mots, reformule et restructure au besoin, rends votre manuscrit propre à la lecture et à l'impression. 

À vous de décider si vous souhaitez un travail plutôt fidèle à la trame première ou une refonte plus profonde. 

Nous ajoutons des séances de collecte "orale" si vous souhaitez compléter certains passages. Je vous propose un devis en tout début de collaboration.